Philippe Bouvard sort de ce corps !

Publié le par katsudon


Sur les conseils d'un ami, j'ai lu le roman Charivari (きれぎれ)de Machida Kô (町田康) et c'était vraiment génial.
Le style est très étrange mais donne naissance à des juxtapositions d'images assez fabuleuses.
C'est un livre qui a gagné le Prix Akutagawa au Japon (l'équivalent du Goncourt).

http://www.lelitteraire.com/IMG/machidako_charivari.jpg


En cherchant des critiques du bouquin sur le net, je suis tombée sur celle-ci :

Livres Hebdo - Jean-Claude Perrier (21 Mai 2004)
'Charivari' est souvent drôle, original, mais, en dépit de sa brieveté, souffre de quelques longueurs, sans doute à cause de son mode de composition. Machida Ko a accommodé notre nouveau roman à la sauce soja. Tout cela est extrêmement cérébral.


Si, si vous avez bien lu :

Machida Ko a accommodé notre nouveau roman à la sauce soja.

Ho, ho, ho, ha, ha, ha... faut envoyer ça aux Grosses Têtes. Il y en aura bien un pour dire c'est Nippon, ni mauvais.

Pour les curieux Machida Kô n'est pas seulement écrivain, il a aussi été chanteur punk, acteur, poète, etc...
http://en.wikipedia.org/wiki/K%C5%8D_Machida



La chanson du week-end :
http://www.youtube.com/watch?v=HTMZB9VQUpw

Publié dans Japon

Commenter cet article

meganekun 02/03/2010 13:41


On peut même dire que Machida Ko (qui s'appelait alors Machida Machizou) était le chanteur d'un des meilleurs groupes de la première vague punk au japon : INU.
Ecoute recommandée pour tous les amateurs de punk/new-wave/rock indé 80's. Gros classique.